ACTUS

 

COLORANTS, CONSERVATEURS, ANTIOXYDANTS... LE POINT SUR LES ADDITIFS ALIMENTAIRES

 

bercy_infos_jpg.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

 

Publié le 29 janvier 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

 

Vous souhaitez faire construire un abri de jardin et vous avez entendu parler d'une taxe d'aménagement à payer ? Mais comment se calcule-t-elle ? Et savez-vous que les tarifs au m2 de surface de construction sont actualisés au 1er janvier de chaque année ? Un arrêté a été publié en ce sens au Journal officiel du 28 décembre 2019.

Les montants fixés pour l'année 2020 sont de :

  • 759 € le m² hors Île-de-France (contre 753 € en 2019) ;
  • 860 € le m² en Île-de-France (contre 854 € en 2019).

  À savoir : Pour certains types d'aménagement ou d'installation (piscine ou panneaux photovoltaïques fixés au sol par exemple), il existe des montants spécifiques :

  • 200 € par m² de piscine ;
  • 10 € par m² de surface de panneau.

Quelles sont les opérations concernées ?

La taxe d'aménagement est applicable notamment à toutes les opérations d'aménagement, de construction (par exemple les abris de jardin d'une surface supérieure à 5 m²), de reconstruction et d'agrandissement de bâtiments ou d'installations, nécessitant une autorisation d'urbanisme (permis de construire ou d'aménager, déclaration préalable).

Le montant de la taxe est calculé selon la formule suivante :

  • (surface taxable x valeur forfaitaire x taux communal ou intercommunal) + (surface taxable x valeur forfaitaire x taux départemental).

Le taux fixé par la collectivité territoriale est composé de deux parts (communale ou intercommunale et départementale), chaque part étant instaurée par délibération du conseil municipal et du conseil départemental.

Textes de référence

Arrêté du 23 décembre 2019 relatif à l'actualisation annuelle des tarifs pour le mètre carré de taxe d'aménagement

Et aussi

Taxe d’aménagement (TA)

Pour en savoir plus

La taxe d'aménagement : mode de calcul et exonérations possibles 

Ministère chargé de l'économie

 



VEILLE LEGISLATIVE DU 14 FEVRIER 2020

VEILLE LEGISLATIVE DU 14 FÉVRIER 2020 [...]

ACTION DE GROUPE

Quels domaines sont concernés ? Comment procéder ? En 2014, la loi relative à la consommation (dite « loi Hamon ») a introduit une mesure importante : l’action de groupe. Il s’agit d’une procédure collective qui a permis, dans un premier temps, à des consommateurs victimes d’un même préjudice de se rassembler pour agir en justice. Puis des lois successives (loi Santé et loi Justice du XXIème siècle, de 2016), ont élargi son champ d’action et permis à des patients et des salariés d’agir, respectivement en matière de santé et de discrimination [...]

VEILLE LEGISLATIVE DU 7 FEVRIER 2020

VEILLE LEGISLATIVE DU 7 FEVRIER 2020 [...]