ARTICLES "ENSEMBLE" "VIE NOUVELLE" FICHES REVENDICATIVES - CONSO MAG, INSTANTS CONSO - COMMUNIQUE

 

COMMUNIQUE DE PRESSE CREDIT FONCIER

 

Indecosa_gif

LE COMMUNIQUE

 

La disparition du Crédit Foncier porterait un coup sévère au financement de l’accession sociale à la propriété qui doit être reconnu en tant que SIEG

 

Le groupe BPCE, maison mère du Crédit Foncier, a annoncé mardi 26 juin l’absorption des activités du spécialiste du crédit immobilier dans ses différentes filiales. L’ensemble des organisations syndicales du Crédit Foncier, soucieuses du devenir des 2 200 salariés de l’établissement, s’opposent à ce projet.

L’INDECOSA-CGT apporte son soutien sans réserve au personnel du Crédit Foncier et à ses représentants syndicaux qui s’opposent à « ce projet dangereux pour l’écosystème immobilier en France » et en appellent à « d’autres solutions » qu’ils estiment encore « possibles ».

Après la disparition du Crédit immobilier de France, le Crédit Foncier est le dernier établissement spécialisé en matière d’accession sociale à la propriété dans notre pays qui souffre depuis trop longtemps d’une crise du logement qui affecte tous les territoires et toutes les générations.

L’INDECOSA-CGT fait part publiquement, tout d’abord à l’intersyndicale du Crédit Foncier et ensuite à toutes les organisations attachées au droit au logement, de sa disponibilité pour mener le combat, entamé mais non abouti au moment du débat sur la disparition du Crédit immobilier de France, en faveur de la reconnaissance du financement de l’accession sociale à la propriété en tant que SIEG (Service d’Intérêt Économique Général).

Les missions d’intérêt général imparties à ce SIEG seraient justifiées par une défaillance du marché de l'offre bancaire commerciale, et notamment, l’exclusion de ménages spécifiques (jeunes, revenus précaires, absence d'apport personnel, personnes âgées, malades...).

L'Ecosse et l'Irlande ont déjà notifié à la Commission ce type de SIEG et la Commission européenne les a validés.

Toutes les conditions pour la reconnaissance d’un SIEG, en faveur du droit au logement en France, sont donc réunies. Il reste à construire cette nouvelle structure autour des objectifs suivants :

  • allier les missions sociales et les prêts d’accession à la propriété pour des personnes qui n’ayant pas ou peu d’apport personnel ne trouvent pas de solutions auprès des banques commerciales
  • maintenir et conforter le savoir-faire irremplaçable des salariés du groupe Crédit Foncier dans l’accompagnement de ces personnes.

L’INDECOSA-CGT appelle au rassemblement le plus large autour de la défense du Crédit Foncier, de son personnel et de ses représentants, et de la reconnaissance de son rôle indispensable en matière de financement de l’accession sociale à la propriété que les pouvoirs publics doivent soutenir en demandant à la Commission européenne, comme cela a déjà été fait en Ecosse et en Irlande, que ce financement spécifique au bénéfice des ménages modestes soit reconnu en tant que SIEG.

 

Montreuil, le 5 juillet 2018.

 

LETTRE COMMUNE FEDERATION FINANCES - GROUPE BPCE



COMMUNIQUE DE PRESSE - BANQUE ET POUVOIR D'ACHAT

Le gouvernement vient de décider d’abaisser, à partir de février, le taux du Livret A à 0,5% soit le tiers du taux d’inflation pour l’exercice 2019 (1,5%) que vient d’établir l’INSEE. Ce taux injustifiable est le taux le plus bas enregistré dans l’histoire du Livret A créé en 1818. Un Livret détenu par 55 millions de français, notamment les plus modestes (NB : Le Livret de développement durable et solidaire - LDDS, anciennement CODEVI puis LDD - sera également concerné par cette baisse de taux de même que le Livret Jeunes verra également son taux diminué). Les banques, avec l’appui du Gouverneur de la Banque de France, sont les bénéficiaires toutes désignées de cette baisse du taux qu’elles ont sollicité et obtenu du gouvernement. [...]

CONSOM'INFO N°9 COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL

CONSOM'INFO N°9 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL [...]

DONNÉES PERSONNELLES NUMÉRIQUES

Savez-vous à quoi servent les données personnelles que nous délivrons sur les sites Internet que nous visitons ? Nos coordonnées, nos identifiants numériques, l’adresse IP de nos outils informatiques, nos numéros de CB, notre géolocalisation et, surtout, nos pôles d’intérêt, nos marques préférées, nos achats et abonnements. Toutes ces informations sont en fait recueillies, monétisées et analysées, grâce à des algorithmes, par l’industrie numérique. Des entreprises qui, aujourd’hui, comptent parmi les plus valorisées au monde sur les marchés financiers. [...]