Notre Magazine n° 183 est arrivé....vous pouvez vous abonner en ligne retrouvez sur la page accueil , les deux colloques de 2018

INC et DGCCRF

 

CONSEILS POUR CHOISIR UN PROFESSIONNEL

 

nouveau_logo_inc_jpg.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

 

Fiche pratique J 331 : https://www.inc-conso.fr/content/travaux-conseils-pour-choisir-un-professionnel

 

Date de publication : 10/10/2018 - Assurance

Repeindre les murs de son salon, changer une douche, rénover une ancienne ferme, moderniser une salle de bain... Ces travaux nécessitent souvent de faire appel à un professionnel.

 

Une question récurrente se pose : comment choisir un professionnel sérieux, compétent et assuré ?

 

La réponse à apporter est difficile. L'Institut national de la consommation vous donne quelques premiers éléments de réponse.

 

1 - Comment rechercher un professionnel sérieux et compétent ?

2 - Comment vérifier que le professionnel est assuré ?

 

1 - COMMENT RECHERCHER UN PROFESSIONNEL SERIEUX ET COMPETENT  ?

Vérifier le sérieux et la solidité financière de la société

 

Le premier réflexe peut être de faire confiance au bouche à oreille. Si vous faites appel à un professionnel choisi sur un annuaire, vérifiez qu’il dispose d’une adresse physique et qu’il ait pignon sur rue. Il doit également être inscrit au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés (RCS). Vous pouvez vérifier la solidité de sa société sur des sites tels que www.societe.com ou www.infogreffe.fr.

 

Sachez également que certains professionnels vous proposeront de visiter des chantiers terminés, qu’ils ont réalisés. Il existe également des journées portes ouvertes.

 

Vérifier les compétences du professionnel

Le professionnel doit également être formé et pouvoir apporter la preuve de sa compétence (formation, qualification, certification, références, attestation de maître d’œuvre…).

 

BON A SAVOIR : Vous pouvez connaître le détail des signes de qualité dans le bâtiment sur le site de l'Agence Qualité Construction (AQC).

 

BON A SAVOIR : Pour pouvoir bénéficier des aides de l’Etat ou des collectivités, le professionnel devra être titulaire de la mention "RGE" ou "Reconnu Garant de l’Environnement" pour la catégorie des travaux qui seront à réaliser. Vous pouvez vérifier ces informations sur le site  https://www.faire.fr/trouvez-un-professionnel.

 

2 - COMMENT VERIFIER QUE LE PROFESSIONNEL EST ASSURE ?

N’hésitez pas à demander les attestations d’assurance à tous les professionnels qui interviennent sur le chantier. Etre assuré constitue un gage sérieux de solidité financière ! Chacun d'entre eux doit avoir souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) et, pour les travaux importants, une assurance responsabilité civile décennale (RCD).

 

Deux éléments essentiels sont à vérifier sur ces documents :

  • la période de validité,
  • le secteur d’activité couvert.

EN SAVOIR PLUS : Consultez les fiches de l'INC "Les assurances construction" et "Assurance contruction - le lexique".

 

ATTENTION : De nombreux assureurs qui intervenaient sur le marché de l’assurance construction en libre prestation de services ont disparu du marché suite à des difficultés financières (exemple : SFS, Alpha Insurance). Pensez à bien vérifier que l’assureur qui délivre l’attestation d’assurance est un acteur reconnu sur le marché français de l’assurance.

Fanny Joffrois, Camille Minaud et Virginie Potiron,

Juristes à l'Institut national de la consommation



REPARATION AUTO

En panne mais pas sans droits La mauvaise réputation des garagistes n’est pas toujours usurpée. Mais les clients peuvent leur opposer les principales règles de bonne conduite pour contrôler les dérapages. Un garagiste doit-il vous remettre un devis ? Peut-il facturer des frais de stationnement ou garder votre véhicule en cas d’impayé ? Les réponses à vos questions. [...]

DOSSIER MEDICAL PARTAGE (DMP)

Plus de 4,5 millions de Français ont créé leur dossier médical partagé. Mais combien l’utilisent ? D’après vos témoignages, ça patine un peu. Pourtant, cet outil pourrait améliorer la coordination des soins. Cette fois, c’est fait. Le dossier médical partagé 5DMP) a été généralisé à l’ensemble des Français le 6 novembre dernier par l’Assurance maladie, après quinze ans de péripéties. Ce carnet de santé numérique individuel, testé dans neuf départements pendant dix-huit mois, doit permettre de centraliser toutes les données médicales. [...]

LE PORTEFEUILLE ELECTRONIQUE OU NUMERIQUE

Face au développement des achats sur Internet, des solutions de paiement autres que la carte bancaire ont été créées : c’est le cas du portefeuille électronique (ou numérique) appelé aussi "e-wallet". Cette fiche pratique vous explique à quoi cela sert et comment cela fonctionne [...]