INC - 60 MILLIONS - DGCCRF

 

FAST-FOODS : ÇA SUFFIT, TOUS CES DECHETS

 

logo_for_invoice.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

 

Les enseignes de restaurant rapide doivent mieux trier leurs déchets et, d’ici 2021, réduire fortement les emballages à usage unique. Les clients aussi. Et si on introduisait la vaisselle réutilisable pour la consommation sur place ?

 

Pour les défenseurs de l’environnement, le 27 mars 2019 est à marquer d’une pierre blanche : après d’intenses discussions avec la Commission et les Etats membres, le Parlement européen a adopté une directive visant à réduire drastiquement les plastiques à usage unique.

ASSIETTES, VERRES, PAILLES, BALLONS …

Dans les deux ans à venir, les Etats européens doivent éliminer les couverts, pailles, touillettes, coton-tige et ballons de baudruche en plastique, et diminuer largement les déchets d’emballages alimentaires (assiettes, barquettes, verres, sacs…), en polystyrène expansé et en plastique – y compris celui qui se dégrade au contact de l’oxygène (oxo dégradable).

Parmi les acteurs les plus concernés, les enseignes de restauration rapide – kebabs et sandwicheries compris – tentent de réduire depuis des années leurs tonnages de déchets, mais sans modifier les habitudes des consommateurs. Equation difficile à résoudre. Désormais, McDonald’s, BURGER King, KFC, Subway ou encore Exki et Starbucks doivent mettre les bouchées doubles et modifier les comportements des clients…

Exki est la chaîne la plus volontaire : elle a généralisé les couverts en bois FSC et les pailles en carton, et introduit des plats en bagasse (fibres résiduelles de la canne à sucre), et des emballages en PET (polyéthylène téréphtalate recyclé). Dans le cadre des tests, en cours dans certains restaurants, des couverts en Inox réutilisables et des poubelles de compostage sont à la disposition pour la consommation sur place.

A l’inverse, KFC, communique sur les nouvelles pailles en papier et « les emballages tous issus du recyclage », tout en affirmant préparer un « plan d’actions ». Pour le concret, on repassera. McDo annonce la fin prochaine des ustensiles et bols (pour glaces et salades) en plastique à usage unique : ils seront remplacés par « des alternatives mieux disantes du point de vue environnemental ».

LA DIFFICILE FIN DE TOUT JETABLE

Mais, qu’on se le dise, en 2019, McDo supprime les pailles et les couvercles en plastique clipsés sur les verres en carton : une révolution…

« Remplacer la vaisselle jetable par de la vaisselle en dur, vous n’y pensez pas ! » s’étrangle presque le Syndicat national de l’alimentation et de la restauration rapide (SNARR). « Il faut embaucher plus, il faut davantage de place pour des lave-vaisselle et on consommerait plus d’eau et de produits lessiviels ». Dans les fast-foods, le tournant écologique attendra.

FLORENT POMMIER-ROSS



COURRIER IL EST PASSÉ OÙ, LE FACTEUR ?

Chez Dominique, la dégradation a commencé à Noël dernier. De quotidien, les passages du facteur se sont faits plus aléatoires, raconte cette habitante de Villebon sur Yvette (Essonne). Dans son quartier, la distribution du courrier a fini par s’effectuer au rythme de deux à trois fois …. Par mois ! « Quand je reçois du courrier, c’est un gros paquet d’un coup » raconte-t-elle. Abandonnée à un journal quotidien, il lui arrive de recevoir une dizaine de numéros en même temps : « c’est invraisemblable » commente Dominique. [...]

COMPTEUR ELECTRIQUE – PEUT-ON REFUSER LINKY ?

Les tribunaux se sont prononcés à plusieurs reprises depuis un an. Refuser le compteur Linky reste impossible ? Sauf exceptions. Résumé des principales décisions. [...]

CHARGES LOCATIVES PROPRIÉTAIRE, LOCATAIRE QUI PAIE QUOI ?

La répartition des charges locatives est un sujet récurrent de fictions entre locataires et propriétaires. La loi fixe pourtant des règles précises, mais parfois subtiles. Nos conseils pour savoir les appliquer … ou les faire respecter ! [...]