Notre Magazine n° 179 est arrivé....

services publics et bercy infos

 

SECURITE DES CONSOMMATEURS : RETRAIT ET RAPPEL DES PRODUITS

 

bercy.jpg

12/01/2018

TELECHARGER LE DOCUMENT

Jouets, vêtements, automobiles, produits alimentaires, etc..., de nombreux produits sont retirés régulièrement de la vente, après avoir été commercialisés, en raison des risques qu'ils peuvent présenter pour les consommateurs. Comment les produits sont rappelés? Comment s'effectue la surveillance des produits?

 

Retrait ou rappel des produits

Les produits de consommation, alimentaires ou non, qui présentent des risques pour la santé ou la sécurité des personnes peuvent faire l'objet d'un retrait ou d'un rappel.

Le retrait peut intervenir tant que le produit est disponible dans les magasins mais n'est pas encore vendu. Les professionnels les retirent des rayons ou des entrepôts.

Le rappel intervient pour les produits qui sont déjà sur le marché. Les particuliers doivent alors rapporter aux magasins les produits défectueux ou les détruire. Des campagnes d'information (presse, radio, etc) relaient ces mesures de rappel.

Retraits-rappels de produits de nutrition infantile Lactalis

Toutes les informations sur les retraits-rappels de produits de nutrition infantile fabriqués par Lactalis

Lire aussi : Soldes : consommateurs, quels sont vos droits ? | Se prémunir contre les faux avis de consommateurs sur internet

 

Le rôle de la DGCCRF dans le retrait ou le rappel des produits

La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui relève du ministère de l'Économie et des Finances reçoit les signalements des produits dangereux de différentes sources :

par l'intermédiaire de ses services déconcentrés qui peuvent constater des problèmes de sécurité des produits, dans le cadre de leur mission de surveillance du marché ;

par le biais des consommateurs qui peuvent également alerter la DGCCRF en signalant des effets ou anomalies constatés sur certains produits ;

par les autorités de surveillance des autres États membres de l'Union européenne, en application de la réglementation européenne, par le biais du réseau d'alerte européen.

Le système d'alerte européen pour les produits dangereux non alimentaires facilite l'échange rapide d'informations entre les autorités nationales de 31 pays et la Commission européenne sur les produits dangereux trouvés sur le marché.

Comment signaler un produit présentant un risque de sécurité ?

Le consommateur ayant identifié un produit présentant un risque de sécurité doit contacter les services administratifs de son département. Il s'agit généralement de la direction départementale de la la protection des populations (DDPP) ou de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

Le service saisi déclenchera alors une enquête : accéder au formulaire courrier sur le portail du ministère de l'Économie et des Finances

À noter : Depuis mars 2017, les professionnels de santé comme les usagers peuvent signaler aux autorités sanitaires  les effets indésirables constatés sur des produits de santé sur le site signalement-sante.gouv.fr.

En savoir plus : Signalement des produits | Sécurité des produits industriels et des services

Lire aussiComment acheter en ligne en toute sécurité | Aide et conseils gratuits aux consommateurs : les Centres européens des consommateurs en Europe

 

Consulter les avis de rappels de produits

Les avis de rappels de produits de la DGCCRF

Les alertes sanitaires du ministère des Solidarités et de la Santé

Les alertes sur les produits alimentaires du ministère de l'Agriculture

Lire aussi : Livraison : quels sont vos droits ? | Dépannage à domicile : comment repérer et éviter les abus ?



CE QUI CHANGE AU 1ER JUIN 2018

Alertes du ministère de l'Intérieur, vaccins obligatoires, tarifs médicaux ou encore tarifs du gaz. Retrouvez dans notre dossier une première sélection des nouveaux dispositifs qui entrent en vigueur au 1er juin 2018. [...]

LINKY, GAZPAR... : VOUS POUVEZ FAIRE MESURER L'EXPOSITION AUX ONDES ELECTROMAGNETIQUES

Alors que les compteurs communicants Linky et Gazpar sont en cours de déploiement sur l'ensemble du territoire, l'Agence nationale des fréquences (ANRF) vient d'annoncer, dans un communiqué du 6 juin 2018, que toute personne (ou organisme habilité) peut demander de faire mesurer l'exposition aux ondes électromagnétiques associée à des objets communicants fixes, en particulier celle liée aux compteurs communicants [...]

CONTRATS D'ASSURANCES : VERS UN RENFORCEMENT DE L'INFORMATION DES CLIENTS

Il sera bientôt obligatoire de fournir aux clients souhaitant prendre une assurance, un document d'information normalisé. C'est ce que précise un décret publié au Journal officiel du dimanche 3 juin 2018, faisant suite à la publication le 17 mai 2018 d'une ordonnance sur la distribution d'assurances qui vise notamment à renforcer l'information précontractuelle des clients. [...]