ACTUS

 

TARIFS REGLEMENTES DU GAZ - 3.3 % AU 1ER FEVRIER 2020

 

SERVICES_PUBLICS_jpg.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

 

Publié le 31 janvier 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les tarifs réglementés de vente de gaz d'Engie baissent de 3,3 % en moyenne au 1er février 2020 par rapport au barème applicable depuis le 1er janvier 2020. C'est ce qu'indique la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans une délibération du 23 janvier 2020.

Au mois de février 2020, les tarifs réglementés vont baisser de 0,9 % pour le tarif de base (cuisson), de 2 % pour le tarif B0 (cuisson et eau chaude) et de 3,5 %  pour le tarif B1 (chauffage) par rapport à ceux du mois de janvier 2020.

  Rappel : Les clients qui ont souscrit un contrat à prix de marché fixe ne sont concernés ni par les baisses, ni par les hausses du tarif réglementé pendant la durée de leur contrat.

Et aussi

Chèque énergie (gaz, chaleur, électricité)

Pour en savoir plus

Évolution mensuelle des tarifs réglementés de vente de gaz d'ENGIE 

Commission de régulation de l'énergie (CRE)

Tarifs d'utilisation des infrastructures de transport, de stockage et de distribution de gaz naturel (ATRT7, ATS2 et ATRD6) 

Commission de régulation de l'énergie (CRE)



UN PROBLEME DE RESEAU TELEPHONIQUE, INTERNET, POSTAL ALERTEZ L’ARCEP MAI 2020

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), met à disposition des particuliers ainsi que des entreprises et des collectivités, une plateforme en ligne qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs/réseaux fixes, mobiles, internet et postaux [...]

UN PROBLEME DE RESEAU TELEPHONIQUE, INTERNET, POSTAL ALERTEZ L’ARCEP MAI 2020

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), met à disposition des particuliers ainsi que des entreprises et des collectivités, une plateforme en ligne qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs/réseaux fixes, mobiles, internet et postaux [...]

TELEPHONE AU VOLANT LE PERMIS PEUT ETRE SUSPENDU EN CAS D'INFRACTION ROUTIERE

Commettre une infraction au Code de la route en tenant son téléphone à la main est désormais sanctionné d'une rétention du permis de conduire. Cette rétention peut être suivie d'une suspension du permis de conduire pour une durée maximale de six mois. C'est ce que prévoit un décret publié au Journal Officiel du 21 mai 2020 qui établit la liste des infractions concernées. [...]