Notre Magazine n° 186 est arrivé

INC - 60 MILLIONS - DGCCRF

 

TELECONSULTATION COMMENT Y ACCÉDER ?

 

logo_for_invoice.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

 

Depuis la mise en place du remboursement de la téléconsultation par l’Assurance maladie, de plus en plus de médecins s’équipent. Toutefois ce service est surtout conseillé par des complémentaires ou des sociétés privées désireuses de le proposer à leurs salariés.

 

Depuis septembre 2018, la consultation réalisée à distance – depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone – peut-être remboursée à hauteur de 70% par l’Assurance maladie, sous certaines conditions.la complémentaire santé couvre alors les 30% restants.

En avril dernier, 640 médecins avaient facturé une téléconsultation depuis le 15 septembre 2018, selon les données que nous a fournies la Caisse d’Assurance Maladie (CNAM). Une centaine en avait réalisé plus de vingt et trente plus de cinquante. Ces chiffres vont grandissant au fil des semaines, mais restent modestes en comparaison des 100 000 médecins généralistes et 70 000 spécialistes exerçant sur le territoire

 

LES COMPLÉMENTAIRES TRÈS ACTIVES

Ce dispositif de prise en charge de la téléconsultation s’ajoute à celui déjà mis en place par certaines complémentaires. Elles offrent ce service à leurs adhérents le plus souvent par l’intermédiaire de plates-formes spécialisées qui rémunèrent des médecins et se chargent d’organiser la mise en contact avec le patient via des outils qu’elles ont développés.

Les organismes complémentaires sont de plus en plus nombreux à proposer un service de téléconsultation. La téléconsultation peut aussi être accessible aux salariés de sociétés qui font appel directement aux plates-formes sans passer par une complémentaire. Dans ces deux cas, la téléconsultation est intégralement prise en charge (soit par la complémentaire, soit par l’employeur et ne coûte rien au patient.

A noter également que plusieurs plates-formes (Livi ou Qare, par exemple) permettent à leur service sans intermédiaire. Mais la téléconsultation ne sera remboursée par l’Assurance maladie que si elle respecte le parcours de soins (voir ci-dessous). Depuis le 6 décembre 2018, les pharmaciens peuvent également proposer au sein de leur officine un espace dédié à la téléconsultation.

 

ERWAN LE FUR

 

REMBOURSEMENT : A QUELLES CONDITIONS ?

L’Assurance maladie ne rembourse la téléconsultation que si l’acte a été réalisé par le médecin traitant du patient ou un médecin auquel il l’a adressé. Les personnes sans médecin traitant peuvent prétendre à un remboursement si le professionnel exerce dans une organisation locale de praticiens (maison de santé pluri professionnelle, par exemple). La prise en charge ne concerne pas les téléconsultations qui passent par les complémentaires ou qui sont proposées par certains employeurs.



JE VEUX CONTESTER LA HAUSSE DE MES CHARGES

Le témoignage de Romain I… : je suis locataire dans un immeuble récent depuis un peu plus de deux ans. Mon propriétaire et l’agence immobilière ont décidé d’augmenter nos charges locatives de façon importante. Avant, nous payions 35€ de charges par mois. Là, ils augmentent les provisions sur charges à 68€ par mois, en s’appuyant sur les comptes des charges de l’année dernière. De plus, ils nous demandent de payer un complément de 257€ à titre de régularisation. Je trouve ça soudain et excessif. Tous les locataires de l’immeuble subissent des hausses similaires. Que dit la loi à ce sujet ? Comment puis-je me défendre ? [...]

CLAUSES ABUSIVES - MODE D'EMPLOI

Les professionnels rédigent souvent leurs contrats en des termes qui restreignent leurs obligations ou accroissent celles de leurs clients. La loi protège les consommateurs contre ces clauses abusives, en leur permettant de retrouver les droits qu’elles visaient à supprimer ou à limiter. Mais encore faut-il savoir les reconnaître. Qu’est-ce qu’une clause ? Qu’est-ce qu’une clause abusive ? Comment faire valoir vos droits ? [...]

FAUX ET USAGE DE FAUX : LES NOUVELLES FILIÈRES DE LA CONTREFAÇON

Avec l’expansion des méga plates-formes de vente en ligne, et des sites de vente entre particuliers, les consommateurs sont davantage exposés à des vêtements, chaussures, parfums…. Contrefaits. Comment lutter ? [...]