Notre Magazine n° 179 est arrivé....

services publics et bercy infos

 

UN PROBLEME DE RESEAU TELEPHONIQUE, INTERNET, POSTAL ? ALERTEZ L’ARCEP !

 

bercy.jpg

09/01/2018

TELECHARGER LE DOCUMENT

Depuis fin 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), met à disposition des particuliers ainsi que des entreprises et des collectivités, une plateforme en ligne qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs/réseaux fixes, mobiles, internet et postaux. Explications.

 

L’Arcep est notamment chargée du contrôle de la qualité du service rendu par les opérateurs ou encore du déploiement des réseaux de téléphonie et d’internet sur tout le territoire. L'Arcep fixe également les objectifs de qualité du service universel de La Poste.

Faire un signalement à l’Arcep, un processus très simple

Grace à sa plateforme dédiée utilisable depuis octobre 2017, vous pouvez, en quelques minutes, alerter l’Arcep sur les dysfonctionnements éventuels que vous rencontrez avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux. Cette procédure de signalement se déroule en trois étapes :

Décrire qui je suis :

Tout d’abord il faut indiquer si vous êtes un particulier, un entreprise, ou une collectivité/un élus. Ces informations permettent à l’Arcep d’analyser au mieux votre situation pour ensuite vous apporter les conseils les plus adaptés à vos spécificités ;

Décrire mon problème :

Lors de cette seconde étape vous devez répondre à plusieurs propositions qui permettent d’expliquer le problème auquel vous faites face. Vous avez la possibilité d’ajouter des commentaires libres à la fin de cette étape  ;

Accéder aux conseils de l’Arcep :

Lors de cette dernière étape vous pouvez accéder aux fiches-conseils de l’Arcep et plus particulièrement à celles qui sont les plus pertinentes au regard de la description que vous avez faite de votre problème.

Lire aussi : Comment identifier la couverture mobile de sa région ? | Ondes électromagnétiques : vous pouvez faire mesurer votre exposition gratuitement

 

Signaler son problème à l’Arcep c’est participer à l’amélioration des services

Pour le particulier, l’entreprise ou la collectivité, alerter l’Arcep c’est tout d’abord la possibilité de bénéficier de conseils adaptés à sa situation. Mais c’est également un partage précieux d’expérience qui permet à l’État d’améliorer la régulation de ces marchés et d’inciter les opérateurs à améliorer leurs services et à développer leurs réseaux.

 

Attention, l’Arcep n’est pas chargée du règlement des litiges individuels entre utilisateurs et opérateurs. Pour obtenir des renseignements sur les aides dont vous pouvez bénéficier pour ce type de litige, vous pouvez notamment consulter le site de la DGCCRF.

Pour l’Arcep, ce recueil des alertes est essentiel puisqu’il permet de suivre en temps réel les difficultés rencontrées par les utilisateurs et d’identifier l’ampleur des dysfonctionnements. L’agence peut ainsi être plus efficace dans ses actions de régulation des opérateurs.

Lire aussi : Droits du consommateur : les démarches à suivre en cas de litige avec une entreprise | Assurance, banque, commerce... : plus de 150 modèles de lettres pour régler vos litiges



CE QUI CHANGE AU 1ER JUIN 2018

Alertes du ministère de l'Intérieur, vaccins obligatoires, tarifs médicaux ou encore tarifs du gaz. Retrouvez dans notre dossier une première sélection des nouveaux dispositifs qui entrent en vigueur au 1er juin 2018. [...]

LINKY, GAZPAR... : VOUS POUVEZ FAIRE MESURER L'EXPOSITION AUX ONDES ELECTROMAGNETIQUES

Alors que les compteurs communicants Linky et Gazpar sont en cours de déploiement sur l'ensemble du territoire, l'Agence nationale des fréquences (ANRF) vient d'annoncer, dans un communiqué du 6 juin 2018, que toute personne (ou organisme habilité) peut demander de faire mesurer l'exposition aux ondes électromagnétiques associée à des objets communicants fixes, en particulier celle liée aux compteurs communicants [...]

CONTRATS D'ASSURANCES : VERS UN RENFORCEMENT DE L'INFORMATION DES CLIENTS

Il sera bientôt obligatoire de fournir aux clients souhaitant prendre une assurance, un document d'information normalisé. C'est ce que précise un décret publié au Journal officiel du dimanche 3 juin 2018, faisant suite à la publication le 17 mai 2018 d'une ordonnance sur la distribution d'assurances qui vise notamment à renforcer l'information précontractuelle des clients. [...]