OEUFS CONTAMINES AU « FIPRONIL » : L’ARBRE QUI CACHE LA FORET ?
Article mis en ligne le 7 septembre 2017
Imprimer logo imprimer

OEUFS CONTAMINES AU « FIPRONIL » : L’ARBRE QUI CACHE LA FORET ?

COMMUNIQUE DE PRESSE

Malgré les discours officiels minimisant la situation, nous pouvons être inquiets sur le devenir de la sécurité alimentaire dans l’union européenne. Les autorités Belges ont déclenché l’alerte seulement le 20 juillet 2017 dans l’espace communautaire alors que les faits remontent à septembre 2016 ! On imagine aisément qu’une grande quantité d’ovo-produits ont pu ainsi être écoulés dans la chaîne alimentaire pendant près d’un an. Les listes de produits infectés par le « Fipronil » ont été diffusées trop tardivement
par le Ministère de l’agriculture. Ainsi, faute d’informations claires, de nombreux consommateurs ont « boudé » certains étalages des supermarchés. Ce couac n’est pas le premier du genre puisqu’il n’y a pas si longtemps, il a fallu plusieurs semaines de tergiversation aux autorités Allemandes pour déterminer l’origine d’une intoxication par salmonelle. Entre temps, la Chancelière sûre de son fait, avait ouvertement désigné les concombres Français et Italiens coupables de l’empoisonnement entraînant la faillite de
nombreuses exploitations familiales.

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • communique_oeufs_contamines_060917.pdf
  • 88.7 ko / PDF

Calendrier

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS

2015-2017 © Consom’Info INDECOSA - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.30
personnalisation J-Ph_M